Gestion de la frustration.

Aller en bas

Gestion de la frustration.

Message par bilon le Ven 1 Oct - 17:00

Pour vous, d'où provient la plus grande frustration de ce jeu ?

Comment arrivez vous a la controler ?

Pensez vous qu'une meilleure gestion mentale pourrait vous permettre de franchir un palier ?
avatar
bilon

Messages : 3067
Date d'inscription : 14/09/2010
Index : 1

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de la frustration.

Message par bilon le Ven 1 Oct - 17:05

J'ai commencé a travailler depuis peu avec A. Girod.

Il possède notamment un logiciel de "bio feedback" qui permet d'analyser les variations de rythme cardiaque. On constate d'enormes changements sur des variations d'humeur a peine perceptibles.

Des etudes ont montré qu'on peut conserver des traces d'un gros coup de colere jusqu'a 5h apres ... difficile de se remettre dans la partie n'est ce pas ??

Il y a beaucoup a puiser notamment dans la respiration ! Je vous conseille son livre qui possede des clefs interessantes a ce sujet.
avatar
bilon

Messages : 3067
Date d'inscription : 14/09/2010
Index : 1

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de la frustration.

Message par Jérôme le Ven 1 Oct - 17:09

la frustration vient à mon avis d'une trop grande attente par rapport à son réel niveau de jeu, une pensée négative parasite.
je me suis souvent laissé emporté par une certaine colère au début à cause de coups simples totalement ratés.
j'ai longtemps confondu "accepter" avec "se résigner".
depuis je gère mieux, plus conscient de mon niveau, je ressens quasiment plus ce genre de colère et de frustration...
mais sans un gros travail de mental jamais je ne serai parvenu à ce type de raisonnement.
avatar
Jérôme

Messages : 12838
Date d'inscription : 18/09/2010
Age : 48
Localisation : Sur le green
Index : 7.3
Club : Villennes

http://www.golf-reve-realite.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de la frustration.

Message par KOP le Ven 1 Oct - 17:13

Frustration, le mot est juste ! et me concerne en tout état de cause lorsque mon jeu bascule du côté obscur !

La frustration n'est pas provoquée lorsque l'on se met des objectifs trop sérieux ou difficiles à atteindre ?

Comment passer d'une phase "d'excellence" à une phase "de médiocrité" sans le vouloir et sans le comprendre ?

Grosso modo, voilà les questions qui me turlupinent en ce moment !

avatar
KOP

Messages : 6778
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 48

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de la frustration.

Message par bilon le Ven 1 Oct - 17:42

KOP a écrit:

La frustration n'est pas provoquée lorsque l'on se met des objectifs trop sérieux ou difficiles à atteindre ?

Comment passer d'une phase "d'excellence" à une phase "de médiocrité" sans le vouloir et sans le comprendre ?


Bien sur, c'est ton taux d'exigence qui augmente la frustration ! S'entrainer sans résultat, rater des coups faciles, des petits putts ... vont avoir tendance a engendrer plus de frustration car ce sont des coups ou justement paradoxalement on sait que l'on ne doit pas rater.

Souvent justement une phase d'excellence fait augmenter ton taux d'exigence. Imagine une situation ou tu joues tres bien, tu prends par exemple tous les fairways au driving. Ta confiance va augmenter et tes drives egalement, jusqu'au moment ou si tu ne fais pas attention ton taux d'exigence va augmenter et faire que cette periode de driving exceptionnel va simplement devenir pour toi normale. Mais lorsque tu recommencera a rater quelques fairways (ce qui finira par arriver ...) tu te demanderas ce qui "se passe" car ton referenciel aura changé ... ce qui peut engendrer ensuite une periode de médiocrité alors que finalement ton driving était simplement redescendu d'un cran sur cette partie, ce qui s'explique de multiples facons (vent, parcours, largeur des fairways, mauvaise condition physique du jour ...) plutot que de s'enfermer dans une mauvaise journée voire periode.
avatar
bilon

Messages : 3067
Date d'inscription : 14/09/2010
Index : 1

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de la frustration.

Message par KOP le Ven 1 Oct - 18:43

Wahoouuuu , super Bilon !
Alors, justement, comment gérer cela sur le parcours ? Ou en dehors d'ailleurs ?
avatar
KOP

Messages : 6778
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 48

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de la frustration.

Message par langsammest le Ven 1 Oct - 18:55

Mes moments de frustration naissent lors d'évènements imprévus, essentiellement un coup facile raté, ou un coup bien exécuté mais qui va avoir un rebond désastreux. Comme nombre d'autres individus je mets du temps à évacuer cet état. Par contre, je ne suis pas frustré de progrès qui tardent, ou d'une période de dérèglement sur mon jeu. C'est un peu normal; progresser difficilement ou avoir une période de mou, c'est prévisible, dans la logique des choses. Je sais que ça peut (et ça doit) arriver de temps en temps, alors que le coup raté, le mauvais rebond provoque de l'incompréhension et un sentiment d'injustice, et ça c'est plus dur à supporter
avatar
langsammest

Messages : 1422
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 53
Localisation : Quimper
Index : 16.9
Club : Cornouaille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de la frustration.

Message par bilon le Ven 1 Oct - 19:03

KOP a écrit:Wahoouuuu , super Bilon !
Alors, justement, comment gérer cela sur le parcours ? Ou en dehors d'ailleurs ?

Perso j'essaye d'utiliser mes stats a l'entrainement.

Ex : tu es a 14 Greens en régulation de moyenne.
Si tu fais une partie ou tu en prends 17, c'est bien c'est une bonne partie au dessus de ta moyenne actuelle. Cela ne veut pas dire que ce n'est pas ton niveau simplement une frappe de balle un peu meilleure que d'habitude donc tant mieux il faut s'en satisfaire ... mais ca permet de rester les pieds sur terre, conserver cette moyenne de jeu "normal". A l'inverse quand tu fais une mauvaise partie tu peux relativiser en te disant que tu as mal tapé la balle aujourd'hui, essayer de comprendre pourquoi mais te dire qu'habituellement cette stat est meilleure donc ne pas faire de cette partie une généralité.

En situation, si tu prends les 9 greens de l'aller consécutivement tres bien tant mieux ! Continuer dans la meme démarche. Mais si par exemple tu rates les 3 premiers tu retour tu peux etre tenté de te dire "qu'est ce qui se passe, je tapais bien j'ai pris les 9 premiers et d'un coup j'en rate 3 !?" Apres tout je suis encore a 9/12 ce qui est tout a fait dans ma moyenne, j'ai peut etre été un peu trop gourmand a vouloir attaquer les mats depuis quelques trous mais il faut que je me reconcentre sur les milieux de greens et ma frappe de balle de l'aller.

Si j'avais tout ceci a résumer je dirais que pour ne pas faire le yoyo entre les periodes de gloire et de crise il ne faut pas toujours s'enflammer dans le bon comme dans le mauvais sens. Si je tape bien tant mieux je continue sur ces sensations, je m'applique et je profite de cette partie. Mais ne pas l'exagerer pour faire grimper ce taux d'exigence. A l'inverse si je fais une mauvaise partie, j'essaye de me concentrer par exemple au putting pour sauver des points mais rien ne sert de tout remettre en cause non plus !

Tres utile au putting aussi. On voit beaucoup de joueurs stresser toute la partie apres un putt d'1m raté (moi aussi hein, on fait de la théorie la Very Happy ). Finalement apres un entrainement solide on est tous au moins autour 95% de réussite a 1m a l'entrainement. Ce n'est donc pas parce que j'en rate un qu'il faut remettre en cause mon putting ! Je n'étais peut etre pas sur de la ligne, une petite faute de prise de décision ou de concentration ... ca m'arrive meme a l'entrainement d'en rater de temps en temps pourquoi ne pas l'autoriser en situation ? Maintenant je sais aussi que j'en mets quasiment 10/10 et que si je m'applique il n'y a aucune raison que j'en rate d'autre sur cette partie !
avatar
bilon

Messages : 3067
Date d'inscription : 14/09/2010
Index : 1

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de la frustration.

Message par bilon le Ven 1 Oct - 19:04

langsammest a écrit:Mes moments de frustration naissent lors d'évènements imprévus, essentiellement un coup facile raté, ou un coup bien exécuté mais qui va avoir un rebond désastreux. Comme nombre d'autres individus je mets du temps à évacuer cet état. Par contre, je ne suis pas frustré de progrès qui tardent, ou d'une période de dérèglement sur mon jeu. C'est un peu normal; progresser difficilement ou avoir une période de mou, c'est prévisible, dans la logique des choses. Je sais que ça peut (et ça doit) arriver de temps en temps, alors que le coup raté, le mauvais rebond provoque de l'incompréhension et un sentiment d'injustice, et ça c'est plus dur à supporter

+1 je suis dans la meme situation que toi ...
Les injustices, les mauvais rebonds ... Grrrr.
avatar
bilon

Messages : 3067
Date d'inscription : 14/09/2010
Index : 1

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de la frustration.

Message par Invité le Lun 6 Juin - 22:01

Je déterre ce vieux post, car la gestion mentale est une de mes passions.

Selon moi, la frustration vient quand on sait que l'on aurait pu faire mieux que ce que l'on a réellement fait.

Combien de fois une approche ne mord pas le green, un putt reste court, un fer ne trouve pas le green, un depart rate le fairway, alors que sur le trou précedent, ou la veille, ou au practice, tout allait pour le mieux.

Pour moi, le mauvais rebond inattendu, le caillou dans le bunker, ... tous ces trucs dits injustes (qu'est ce que la justice au golf ???) font partie du jeu et ne doivent pas jouer sur le sentiment de frustration, car c'est alors oublier un peu vite que parfois le rebond inattendu ramène aussi la balle sur le green. Statistiquement, il y a autant de coups malchanceux que chanceux, rendant ce secteur neutre dans le cadre d'une performance lissée sur une saison (pas sur un tour).

Pour moi la frustation vient plus d'une capacité à faire quelque chose qui n'est pas exploitée au moment voulu.

Il est frustrant de savoir taper un fer 7 vers une cible avec un certain niveau de précision, fonction de son niveau de compétence, et d'un seul coup, au milieu d'un parcours, de taper un fer 7 bien en deçà de ses capacités, et qui plus est, nous met en situation de difficultés ou de pénalités.

La personne qui joue, c'est à dire nous, et dans la mesure où son intégrité physique est conservée, sans blessure soudaine ou fatigue exagérée, est donc toujours la même personne, douée des mêmes capacités et des mêmes compétences. Pourtant cette personne vient de rater un coup maintes fois répété et exécuté tant en situation d'entrainement que de jeu. Partant du postulat que sa compétence n'a pas disparue, on peut seulement imaginer qu'elle ne s'est pas mise dans de bonnes conditions pour bien exécuter son coup.

Et bien souvent lorsque nous jouons un mauvais coup, si l'on regarde avec honnêteté et franchise notre état d'esprit au moment d'exécuter le coup, nous savions que tous les feux n'étaient pas aux verts, parfois même nous savions que nous allions rater le coup. Combien de fois après un coup raté la première expression verbale qui vient est "je le savez, j'en étais sur !", accompagné d'un "fais chier ..."
Pour moi la frustration vient de là, quand on a joué un coup alors que l'on savait que l'on allait pas le réussir, que l'on s'en doutait, ou qu'il manquait quelque chose, ...

A l'inverse, quand tout est clair et certain, quand nous sentons bien le coup, si on le joue joue et que l'on a pas le resultat escompté, je pense que nous sommes déçu mais pas frustré. C'est différent. Dans la deception, on ne s'en veut pas à soi même. On a peut être mal estimé le coup à jouer, sa puissance, sa longueur, on a peut être mal exécuté le coup lui même, ... mais on a le sentiment d'avoir joué à 100%, en ayant pris tout les paramètres, en étant investi dans l'exécution, avec les certitudes d'avoir posé les bonnes hypothèses, en ayant fait de son mieux.
Dans la frustration, il y a le sentiment que je ne me suis pas donné toutes les chances de bien jouer, je n'ai pas suffisamment posé les hypothèses, pas suffisamment analysé les conditions, pas pris le temps de respecté ma routine, pas pris le temps de me mettre en confiance, de chercher des sensations utiles, ...

Du coup, pour lutter contre la frustration, je prends le temps, maintenant, de respecter mes routines de jeu. Je ne déclenche l'exécution de mon geste que lorsque j'ai réellement le sentiment d'être prêt. Si j'ai la moindre idée parasite qui circule, je ne joue pas tant que je ne l'ai pas traitée.

Ensuite que le coup soit bon ou pas, c'est à dire que j'obtienne le resultat escompté ou pas, je ne me sens pas frustré. J'ai le sentiment d'avoir joué au mieux de mes capacités et de mes compétences. J'ai fait de mon mieux.

Exemple : j'ai un chip de 15m à faire, ma balle est bord de green.
Je vais prendre le temps d'aller au trou, de regarder ma balle depuis le trou, de parcourir le green, d'imaginer ma balle rouler, de déterminer un point de chute, puis un vol de balle, puis je vais choisir un fer, simuler l'exécution du geste, faire glisser la tête du club sur l'herbe, ect ..., jusqu'à ce que je sois en confiance pour jouer, jusqu'à ce que je n'ai aucune pensée parasite, aucun doute, en pleine possession de mes sensations. Rapidement, je me met à l'adresse, fixe un dernière fois mon point de chute, puis je joue. Si la balle exécute le plan imaginé ou s'en approche parfait, je suis satisfait. Si elle ne le fait pas, alors je suis seulement déçu, déçu de mettre trompé dans l'appréciation de la roule, ou la determination du point de chute, ou par l'exécution du geste. Mais j'ai le sentiment d'avoir fait au mieux. Aucune raison d'être frustré.

Inversement, si je joue le coup en ayant un doute, quel qu'il soit, à l'arrivée je suis certain d'être frustré car je suis sûr que j'aurai pu faire mieux, surtout si le resultat est calamiteux. Je suis frustré de ne pas me donner les chances de bien jouer.

A ce titre, les pros jugent rarement la qualité du coup lui même. Ils évaluent régulièrement, et après exécution d'un coup, l'état d'esprit qui les animait, avant de jouer le coup, et ce sur une échelle de 1 à 10.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de la frustration.

Message par Jérôme le Lun 6 Juin - 22:04

Didier a écrit:
A ce titre, les pros jugent rarement la qualité du coup lui même. Ils évaluent régulièrement, et après exécution d'un coup, l'état d'esprit qui les animait, avant de jouer le coup, et ce sur une échelle de 1 à 10.

intéressant !
avatar
Jérôme

Messages : 12838
Date d'inscription : 18/09/2010
Age : 48
Localisation : Sur le green
Index : 7.3
Club : Villennes

http://www.golf-reve-realite.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de la frustration.

Message par langsammest le Mar 7 Juin - 6:58

Didier a écrit:
...Exemple : j'ai un chip de 15m à faire, ma balle est bord de green.
Je vais prendre le temps d'aller au trou, de regarder ma balle depuis le trou, de parcourir le green, d'imaginer ma balle rouler, de déterminer un point de chute, puis un vol de balle, puis je vais choisir un fer, simuler l'exécution du geste, faire glisser la tête du club sur l'herbe, etc ..., jusqu'à ce que je sois en confiance pour jouer, jusqu'à ce que je n'ai aucune pensée parasite, aucun doute, en pleine possession de mes sensations. Rapidement, je me met à l'adresse, fixe un dernière fois mon point de chute, puis je joue. Si la balle exécute le plan imaginé ou s'en approche parfait, je suis satisfait. Si elle ne le fait pas, alors je suis seulement déçu, déçu de mettre trompé dans l'appréciation de la roule, ou la détermination du point de chute, ou par l'exécution du geste. Mais j'ai le sentiment d'avoir fait au mieux. Aucune raison d'être frustré...


En se souvenant d'abord que le temps alloué pour exécuter son coup, une fois arrivé à son niveau ou quand vient son tour de jouer, est de 40 secondes, pas plus. Sinon c'est avertissement, un puis deux points de pénalités, et enfin disqualification.

Mais ce que je remarque, c'est que ce qui provoque de la frustration chez toi n'en provoque que très peu chez moi, alors que ce que tu dis n'en provoquer aucune chez toi en est la principale source chez moi. Quand je me mets dans les meilleures conditions et que je dois exécuter un geste que je maitrise, si je rate alors à ce moment la frustration est maximale. Quand à l'inverse je ne suis pas au mieux (je ne me sens pas confortable à l'adresse, je n'arrive pas à bien visualiser a trajectoire, je ne sens pas le swing à effectuer), je ne suis pas frustré en cas de mauvais résultat. Car j'ai bien senti que le degré de certitude de réussite était faible, l'échec restait dans le domaine du possible.
avatar
langsammest

Messages : 1422
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 53
Localisation : Quimper
Index : 16.9
Club : Cornouaille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de la frustration.

Message par Invité le Mar 7 Juin - 7:43

langsammest a écrit:En se souvenant d'abord que le temps alloué pour exécuter son coup, une fois arrivé à son niveau ou quand vient son tour de jouer, est de 40 secondes, pas plus. Sinon c'est avertissement, un puis deux points de pénalités, et enfin disqualification.
Ouais, c'est théorique. Elles commencent quand les 40 sec ?? Faire le tour du trou, visualiser la ligne de jeu, remonter la ligne, choisir son club, faire des coups d'essais, etc ...., dans la mesure où il n'y a pas d'abus, n'a jamais choqué personne. Ce qui est abusé, c'est quand le joueur n'est pas prêt à jouer quand c'est son tour.

langsammest a écrit:Mais ce que je remarque, c'est que ce qui provoque de la frustration chez toi n'en provoque que très peu chez moi, alors que ce que tu dis n'en provoquer aucune chez toi en est la principale source chez moi. Quand je me mets dans les meilleures conditions et que je dois exécuter un geste que je maitrise, si je rate alors à ce moment la frustration est maximale. Quand à l'inverse je ne suis pas au mieux (je ne me sens pas confortable à l'adresse, je n'arrive pas à bien visualiser a trajectoire, je ne sens pas le swing à effectuer), je ne suis pas frustré en cas de mauvais résultat. Car j'ai bien senti que le degré de certitude de réussite était faible, l'échec restait dans le domaine du possible.
Pas faux. C'est une histoire de bienveillance ou de tolérance envers soit même. C'est accepter que l'on peut être imparfait, qu'un geste peu être imparfait, qu'un rebond aussi. Ce qui me frustre, c'est de ne pas avoir été capable d'agir là où je peux agir en conscience, c'est à dire sur tout ce qui intervient avant le coup de feu.
Je peux agir sur ma stratégie, sur l'analyse du rapport entre le risque et le gain à jouer tel coup plutôt qu'un autre, sur la visualisation, sur le respect de la routine, sur la concentration, sur le relâchement, sur la prise d'informations (lie, vent, tendance du jour, ....), sur l'engagement dans le coup, etc ....
J'ai par contre beaucoup de mal à agir sur mon swing. Lui je l'ai travaillé au practice, et il est ce qu'il est. Je dois faire avec. Il dure moins d'une seconde, et met en mouvement quelques centaines de muscles à la fois. Difficile d'agir consciemment dessus.
Mes plus grandes frustrations viennent quand j'ai le sentiment d'avoir jouer "trop vite", en oubliant que j'aurais du viser le centre du green et non le drapeau trop proche de l'OE, ou en oubliant que le vent pousse de droite à gauche, ou en oubliant de rajouter une canne parce que le green est en montée, en oubliant de regarder la carte du parcours avant de jouer et découvrir que j'ai joué vers le coté fermé, en oubliant de mesurer la distance à la lunette du fond du fairway en dogleg avant de driver dans les bosquets en face, etc ....


Dernière édition par Didier le Mar 7 Juin - 7:47, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de la frustration.

Message par Kyuzo le Mar 7 Juin - 7:44

bilon a écrit:Pour vous, d'où provient la plus grande frustration de ce jeu ?

Comment arrivez vous a la controler ?

Pensez vous qu'une meilleure gestion mentale pourrait vous permettre de franchir un palier ?

Ma plus grande frustation de ce jeu : ne pas pouvoir jouer plus souvent ... (et encore je trouve que je joue beaucoup).

Si tu joues au golf c'est que tu aimes çà, non ?
Si tu aimes çà pourquoi en être frustré ?
(ps. j'ai du mal à comprendre comment on en arrive à balancer des clubs ou pire à casser un putter de colère - private Wink -)

_________________
avatar
Kyuzo

Messages : 6578
Date d'inscription : 15/09/2010
Index : 6.6
Club : Bondues

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de la frustration.

Message par Damien le Mar 7 Juin - 8:02

Kyuzo a écrit:
bilon a écrit:Pour vous, d'où provient la plus grande frustration de ce jeu ?

Comment arrivez vous a la controler ?

Pensez vous qu'une meilleure gestion mentale pourrait vous permettre de franchir un palier ?

Ma plus grande frustation de ce jeu : ne pas pouvoir jouer plus souvent ... (et encore je trouve que je joue beaucoup).

Si tu joues au golf c'est que tu aimes çà, non ?
Si tu aimes çà pourquoi en être frustré ?
(ps. j'ai du mal à comprendre comment on en arrive à balancer des clubs ou pire à casser un putter de colère
- private Wink -)

Je pratique peu le lancer de club, et je ne suis pas un adepte du coup dans le sac...

Mais chez les bons joueurs, j'ai l'impression que c'est fréquent...
Ce week end, j'ai vu un lancer de parapluie, des coups dans le sac, des gestes et des propos d'énervement, et le mec joue +2... Suspect A certains moments, il était frustré par son jeu et par quelques coups du sort malheureux...

Je pense que dans ce cas, la frustration vient du haut degré d'exigence...

Pourtant, il aime le golf, qui lui rend bien, mais il peut être frustré pendant la partie... Après, en dehors de ça, c'est un gars sympathique ! Bref, il sait faire la part des choses...


Bref, la frustration est présente à tout niveau, voire, elle est encore plus importante à haut niveau...

_________________
" You're here only for a short visit. Don't hurry. Don't worry. And be sure to smell the flowers along the way" - Walter Hagen
avatar
Damien
Admin

Messages : 22437
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 44
Index : 12
Club : PAG

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de la frustration.

Message par Kes le Mar 7 Juin - 8:29

C'est l'exigence de soi qui frustre.

Personnellement je vais sur le parcours pour faire de mon mieux avec le swing et le mental du jour. Si j'ai un swing de merde et que je fais de mon mieux avec, je suis content, même si j'ai joué 1000.

Je pense que c'est important de faire la différence entre donner le meilleur de soi sur le moment, en faisant avec les variables, que vouloir donner le meilleur du meilleur de soi tout le temps.

L'index reflète le meilleur niveau de jeu, pas le niveau moyen, et jouer pour jouer son index à chaque parcours, c'est trop demander.

Kes

Messages : 223
Date d'inscription : 06/06/2011
Age : 42
Localisation : Velizy
Index : 8.8

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de la frustration.

Message par gun75 le Mar 7 Juin - 8:44

Je me suis étonné ce weekend, niveau gestion des émotions...

Pas que ce weekend d'ailleurs.

Explication : ça a commencé à Feucherolles, ac l'idiot et Ben. Compète, même partie tous les 3, toussa...etc
Gros soucis de hook, réglés depuis.

Premier drive qui frôle la correctionnelle. pas de soucis.
Départ du 2, grossière topette qui fait 20m et qui évite de rester ds un buisson. La moutarde monte...
Un 3 putt sur le 4, zen car birdie sur le trou d'avant...
Gros topon au départ du 5, qui roule pendant une centaine de mètres sur la route qui longe le HL, et qui finalement saute vers le HL. Birdie ac la 2ème, ce qui appaise les choses... mais la moutarde a encore pris de l'altitude...
Re-3putt à 7m au 7, et re-zen car birdie sur le 6...
J'ai compté les points (en net) au départ du 8, 17 pts ac 2 trous à jouer.
Drive du 8 qui coupe le fw en 2 (hcp1). zen.
Et la, refus d'obstacle... énorme hook à l'hybride, balle perdue. Puis énorme slice ac la provisoire. 8 pour ce par 4
Idem ac le départ du 9, pourtant au f4.
Je me contiens (tt du moins, j'essaie).
Deux balles dans les arbres au départ du 10, ac un b5 en main (une de chaque côté...)
Club qui vole, insultes en tt genre (5 grosses minutes d'attente avant de taper le coup..)...etc.
Et putt de 2m raté sur le green.
Enorme slice au 11, balle HL.

Et la, la zen attitude jusqu'à la fin, malgré les coups pourris, et les bons coups, qui se sont succédés...
Une balle dans l'eau à cause d'une gratte/hook à l'hybride sur un par3 ? pas de soucis...
Un départ hooké au drive (balle perdue) ? pas de soucis..

Et ça a été comme ça ce weekend. Un peu de tension (moins que d'habitude) sur les premiers coups ratés. Mais pas de jeté de club, pas de coups ds le sac...etc.

Plus relax...

Peut-être est-ce le fait d'avoir enchainé 3 contre perfs en 4 compètes... en craquant sur qqes trous à chaque fois...

L'exemple parfait : je viens d'enchainer birdie-par pour redonner un coup de polish à ma carte samedi, sur 2 trous pas évidents.
Je tape mon seul mauvais coup au b5 sur les 2 jours, balle qui part en hook par dessus les arbres, très très loin dans la forêt.
et bah, juste un "et merde!", je pars chercher une balle ds mon sac, et je joue la provisoire... (que j'ai collé de l'autre côté, mais jouable What a Face )


Mon analyse : j'avais des attentes légitimes vu mon niveau de jeu en amical ces dernières semaines.
J'ai chier des compètes malgré des bons débuts.
Bon bah, pas grave, j'ai essayé de terminer chaque trou sans prendre de valises (2 tours de stroke ce weekend), et en me disant à chaque mauvais coup, que de toute façon il était joué et autant se concentrer sur le suivant afin de ne pas enchainer 2 mauvais coups.

Dsl pr la longueur du post...
avatar
gun75

Messages : 5848
Date d'inscription : 04/11/2010
Age : 30
Localisation : Paris
Index : 4.4
Club : la Vaucouleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de la frustration.

Message par langsammest le Mar 7 Juin - 8:46

Didier a écrit:
langsammest a écrit:En se souvenant d'abord que le temps alloué pour exécuter son coup, une fois arrivé à son niveau ou quand vient son tour de jouer, est de 40 secondes, pas plus. Sinon c'est avertissement, un puis deux points de pénalités, et enfin disqualification.
Ouais, c'est théorique. Elles commencent quand les 40 sec ?? Faire le tour du trou, visualiser la ligne de jeu, remonter la ligne, choisir son club, faire des coups d'essais, etc ...., dans la mesure où il n'y a pas d'abus, n'a jamais choqué personne. Ce qui est abusé, c'est quand le joueur n'est pas prêt à jouer quand c'est son tour.

C'est un peu hors sujet dans ce fil, mais c'est tout sauf théorique. Il s'agit des règles officielles (qu'on retrouve dans le vade-mecum, qui sont celles applicables dans toutes les compétitions officielles, et appliquées lors des compétitions pro et des compétitions fédérales). Les 40 secondes débutent au moment où le joueur arrive au niveau de sa balle si c'est à son tour de jouer, et sinon elles débutent quand la balle du co-compétiteur qui jouait avant lui s'immobilise. Donc faire le tour du trou, lire les pentes, les coups d'essais, toute la préparation et la routine doivent être effectuées en moins de 40 secondes. Des tolérances sont souvent accordées au premier joueur qui va putter sur le green (1 minute au lieu de 40 secondes). Le joueur peut faire ce qu'il veut pendant ses 40 secondes (dans le respect du règlement bien sur), remonter la ligne, faire des coups d'essai ou autres, mais il ne doit pas dépasser 40 secondes
avatar
langsammest

Messages : 1422
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 53
Localisation : Quimper
Index : 16.9
Club : Cornouaille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de la frustration.

Message par Damien le Mar 7 Juin - 9:39

Kes a écrit:
L'index reflète le meilleur niveau de jeu, pas le niveau moyen, et jouer pour jouer son index à chaque parcours, c'est trop demander.

Pas vraiment d'accord avec ça...
Mais c'est pas le sujet...

_________________
" You're here only for a short visit. Don't hurry. Don't worry. And be sure to smell the flowers along the way" - Walter Hagen
avatar
Damien
Admin

Messages : 22437
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 44
Index : 12
Club : PAG

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de la frustration.

Message par Kes le Mar 7 Juin - 10:40

En partie si, car vouloir jouer son index à tout prix quelque soit les conditions de mental et de swing, ça joue beaucoup sur la pression que les joueurs se mettent.

Kes

Messages : 223
Date d'inscription : 06/06/2011
Age : 42
Localisation : Velizy
Index : 8.8

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de la frustration.

Message par nathalie le Mar 7 Juin - 11:50

ok avec Kes j'ai arrêté de vouloir jouer tout le temps mon index, de surcroit comme je m'entrainne peu..

cependant sans frustration, il y aurait moins le désir de progresser ??
avatar
nathalie

Messages : 907
Date d'inscription : 18/09/2010
Age : 47
Localisation : Stade Géo André
Index : 19.7
Club : non

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de la frustration.

Message par Folgan le Mar 7 Juin - 12:15

nathalie a écrit:... sans frustration, il y aurait moins le désir de progresser ??
sujet très intéressant Embarassed

difficile en effet de ne pas être exigeant car c'est de la réussite que nait le plaisir. la frustration pour ma part vient du coup que j'ai fait qui est différent de celui que je voulais faire. Cette incapacité à réaliser en vrai ce que je viens de faire trois fois à vide.

"oser" est un vrai problème pour moi, alors même que je n'ai rien à perdre.
avatar
Folgan

Messages : 2030
Date d'inscription : 16/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gestion de la frustration.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum